Dr. Kerry Salsbery, OD on the benefits of Evolve eye drops

Dr Kerry Salsberg, optométriste, sur la prise en charge de la sécheresse oculaire

Nous sommes heureux de présenter Dr Kerry Salsberg, optométriste, qui va nous expliquer les caractéristiques des gouttes Evolve conçues pour lutter contre les yeux secs ainsi que leurs avantages pour les patients et les cliniciens. Dr Salsberg a récemment enregistré cette vidéo à l’occasion du Sommet canadien de 2021 sur l’innovation en matière de sécheresse oculaire. 

Kerry Salsberg est un optométriste canadien qui travaille au cabinet Eyes on Sheppard situé à North York en Ontario. La clinique d’optométrie de pointe est l’une des plus grandes pratiques de Toronto.

Voici la transcription de la vidéo : 

_____ 

Je m’appelle Kerry Salsberg, je suis optométriste au cabinet Eyes on Sheppard dans le quartier Midtown de Toronto. Depuis plus de 20 ans, je m’intéresse au diagnostic et à la prise en charge de la sécheresse oculaire. Notre cabinet a toujours été à la pointe de l’instrumentation et des thérapies pour aider les patients à prendre en charge les symptômes et à prévenir la progression des maladies de la surface oculaire. 

Pourquoi la sécheresse oculaire est-elle si prévalente? Depuis la dernière décennie, les appareils numériques sont omniprésents dans notre quotidien. Les tout-petits, les personnes âgées ou la majorité d’entre nous passent des heures devant un écran et, maintenant, avec la COVID-19, le temps d’écran a augmenté de façon exponentielle. Cela a été un facteur important dans le nombre de patients qui viennent nous voir avec des symptômes de sécheresse oculaire. Nous voyons même des patients plus jeunes qui suivent les cours en ligne ou qui présentent des symptômes secondaires au dysfonctionnement des glandes de Meibomius. Le port du masque a aussi contribué à exacerber les symptômes sous-jacents. 

Même si l’âge avancé, certains médicaments ou certains troubles systémiques peuvent entraîner une sécheresse oculaire, le principal facteur est, selon moi, le temps d’écran lié au travail et aux loisirs. La prise en charge de la sécheresse était autrefois une spécialité de l’ophtalmologie. Mais, la hausse du nombre de patients présentant des symptômes a donné lieu à une plus grande sensibilisation de la sécheresse oculaire sur les médias sociaux, à la télévision et dans la presse écrite, a permis aux patients d’obtenir le soutien nécessaire et a favorisé les activités des cliniques optométriques. Tous les professionnels des soins oculovisuels doivent avoir une solide compréhension des causes, des diagnostics et des modalités de traitement disponibles. 

Les larmes artificielles sont notamment l’une des premières lignes de traitement. Depuis des décennies, elles sont la pierre angulaire du traitement contre les yeux secs. Cependant, le type de larmes artificielles à utiliser crée la confusion. J’ai toujours privilégié les formules à base d’hyaluronate de sodium. Au Canada, il existe une multitude de produits de larmes artificielles qui contiennent cet ingrédient clé. Nos amis du Sud n’ont pas autant d’options. L’hyaluronate présente plusieurs caractéristiques et avantages notables, notamment une forte viscoélasticité, une excellente capacité de liaison de l’eau – en fait, c’est un puissant agent humectant étant donné qu’il peut contenir jusqu’à 1000 fois son poids dans l’eau. Il s’avère être aussi un formidable allié pour guérir les lésions. Cette caractéristique est capitale lorsqu’il s’agit de guérison des cellules épithéliales, d’abrasions de la cornée et de kératite ponctuée superficielle. 

Quels sont alors les critères pour bien choisir son produit à base d’acide hyaluronique? Le choix repose sur de nombreux facteurs. Premièrement, le produit doit être sans conservateur, de préférence sans tampons de phosphate. Ensuite, il devrait présenter des concentrations appropriées d’hyaluronate à poids moléculaire élevé. Le nombre de gouttes dans le flacon devrait constituer une valeur importante pour le patient. Enfin, le produit doit pouvoir s’utiliser avec des verres de contact, l’instillation des gouttes doit être facile et la rétroaction des patients doit être positive. L’avantage des gouttes ophtalmiques Quotidien Intensif Evolve, c’est que le produit contient plus de gouttes par flacon que toute autre marque de 350 microgouttes. Le format microgoutte signifie que le volume de la goutte peut être totalement absorbé, sans débordement. Le flacon est très facile à manipuler et à utiliser, il n’y a donc pas de gaspillage de gouttes, et la pointe de visée bleue aide à instiller la goutte dans l’œil et pas sur le visage. 

Dans le cas de la sécheresse oculaire, de nombreux patients ou des personnes âgées ont du mal à instiller les gouttes, car certains produits sont dotés de flacons plus rigides ou d’un mécanisme de pompe. Le produit est aussi compatible avec les lentilles de contact et le flacon ne fuit pas dans le sac à main ou lorsqu’il est posé à l’horizontale. De plus, pour garantir la stérilité de la solution, le flacon est muni d’un bouchon antimicrobien. En ce qui concerne sa commercialisation, Evolve n’est pas accessible dans les pharmacies ou dans les grandes chaînes de magasins. Autrement dit, les patients doivent acheter le produit auprès d’un cabinet comme le mien, et les marges de profitabilité sont plus que raisonnables. 

Je recommande les gouttes Evolve Quotidien Intensif pour une utilisation quotidienne et pour les cas de lentilles de contact. Pour une utilisation nocturne et pour la sécheresse oculaire de forme modérée à sévère, le Gel Intensif Evolve est à base de carbomère 980 qui agit comme une barrière de rétention d’eau et à base de glycérol qui régule l’osmolarité tout en attirant l’eau. L’hyaluronate à 0,2 % permet d’augmenter le temps de résidence sur la surface oculaire. Cette formule est aussi excellente dans les cas de fermeture inadéquate des paupières. Étonnamment, cette formule n’entraîne pas de vision trouble lors de l’instillation contrairement aux autres gels et onguents, et c’est pour cette raison que le produit est idéal pendant la journée et même avec des lentilles de contact. 

En plus des traitements comme la radiofréquence et la lumière intense pulsée (LPI) pour le dysfonctionnement des glandes de Meibomius et les troubles inflammatoires de la marge palpébrale, les larmes artificielles sont souvent nécessaires comme thérapie d’appoint. Pour toutes ces raisons, les gouttes Evolve offrent une excellente option notamment en matière de confort du patient, de facilité d’utilisation et de valeur ajoutée. 



0 commentaires

laissez un commentaire

Tous les commentaires du blog sont vérifiés avant la publication